Attention, l’article suivant renferme des spoilers pour la campagne L’Ennemi Intérieur, notamment pour L’Ennemi dans l’Ombre, Mort sur le Reik, et le début du Pouvoir derrière le Trône. Si vous avez l’intention de les jouer, vous voici prévenu  !

Le foyer est là où se trouve le cœur.

J’ai demandé à notre équipe de communication d’accompagner cet article d’autant d’avertissements que possible. Comme, j’ai également insisté sur ce point dans ce paragraphe, vous n’avez donc plus aucune excuse si vous choisissez de lire la suite !

Récemment, Ralph Kruhm, membre dévoué de la communauté WFJDR, nous a contactés pour discuter de certaines incohérences concernant le lieu de résidence exact du célèbre Kastor Lieberung. Ralph, doté d’un œil de lynx, a remarqué que, bien que L’Ennemi dans l’Ombre indique clairement que Kastor était autrefois membre de la branche de Nuln, il habite désormais à Middenheim. Savoir où devrait être livrée exactement la supposée fortune dont il a hérité n’était pas clair : était-ce à Nuln, Altdorf ou Middenheim ? Cela soulève également la question de savoir où se trouve exactement la cellule principale de la Main Pourpre. Nuln a-t-il le contrôle absolu des cellules de Middenheim et d’Altdorf, ou la Main Pourpre règne-t-elle depuis le Fauschlag ?

Alerte « Spoilers »

J’ai discuté de l’allégeance de Kastor avec certains des auteurs et contributeurs originaux de WFJDR, et bien que certaines intentions aient été oubliées au fil du temps, on peut aisément affirmer que la Main Pourpre elle-même est une organisation difficile à cataloguer. Sa nature même est au service du Changement, et il est inévitable que cela se reflète en partie dans sa structure. Il est fort possible qu’à différents moments et en fonction du sujet, des membres des branches de Nuln et de Middenheim aient affirmé que c’était leur cellule qui était réellement aux commandes. Cette explication peut-être peu satisfaisante mise à part, voici ma propre interprétation de l’allégeance de Kastor.

Nous savons que Kastor a autrefois travaillé pour la branche de Nuln, mais qu’il a depuis déménagé à Middenheim, de peur que sa couverture ne soit révélée. Il s’agit d’un problème suffisant pour que Middenheim et Nuln estiment avoir un droit sur l’« héritage » de Kastor. Les questions de rang mises à part, 20 000 Couronnes d’or ce n’est pas anodin, et elles seraient utiles à n’importe quel projet du culte. La faction d’Altdorf, bien qu’elle n’ait pas de revendication spécifique, est aussi tout à fait satisfaite de s’impliquer, étant donné que tout cela se déroule sous son nez. Si Kastor devait se retrouver sous leur garde, je doute fort que la moindre trace de la fortune, si elle est réelle, sorte de la ville. Ainsi, les trois cellules vont passer une grande partie de L’Ennemi dans l’Ombre et de Mort sur le Reik à tenter de mettre la main sur le magister corrompu, ce que les Joueurs pourront apprécier par la diversité des agents envoyés à sa poursuite.

Cependant, à la fin de Mort sur le Reik, « Kastor » a causé suffisamment de problèmes pour que les cellules de la Main Pourpre de Nuln et d’Altdorf soient heureuses de le voir retourner à Middenheim : mieux vaut que les retombées de ses activités y aboutissent. De plus, il est devenu évident que l’argent a été, soit perdu, soit dépensé, soit dissimulé. Il ne le garde certainement pas sur lui, et les agents envoyés à sa recherche ont la fâcheuse habitude de tomber comme des mouches. Mieux vaut laisser Middenheim s’en occuper…

En quoi est-ce pertinent ? 

Bien que cela se produise en arrière-plan, cela pourrait avoir d’intéressants effets en jeu. Pour les Joueurs, la Main Pourpre ressemblera au début à un groupe monolithique et omniprésent, avec une même identité et un objectif unique. Cependant, au cours des événements qui se dérouleront plus tard dans la campagne, ils pourront se rendre compte que les différentes cellules ne s’entendent pas sur tout. Qu’est-ce que cela implique ? Si les Joueurs en apprennent suffisamment sur la Main Pourpre pour jouer sur ces différents (par exemple, en faisant en sorte que « Kastor » prétende devant le groupe de Middenheim que toute l’affaire de l’héritage est un complot de Nuln visant à les salir), je pense que les MJ devraient leur accorder une petite marge de manœuvre, au moins jusqu’à ce que le problème soit pris en main par des supérieurs, qui en savent plus. Cette version des événements n’est pas invraisemblable, car n’importe quel culte de Tzeentch est truffé de ce genre d’intrigues internes, la rumeur prétendant que les plus habiles à tirer leur épingle du jeu dans ces sombres intrigues seraient favorisés par le Changeur, car ce sont visiblement les plus aptes à le servir.

Que des Joueurs astucieux montent un groupe de voyous de la Main Pourpre contre un autre peut être un moment particulièrement intéressant. Comme la plupart des agents de la Main Pourpre sont presque aussi ignorants que les Joueurs des plans et des objets spécifiques de la secte, il y a peu de chances que le jeu en soit perturbé, et cela peut même être l’occasion de fournir quelques indices à un groupe en difficulté. Personnellement, j’apprécie ce genre d’intrigue, et cela me changerait d’inconnus en pourpre qui marmonnent des menaces voilées avant d’attaquer directement à la gorge. De telles aventures constituent également un excellent carburant pour la tension, car on ne sait jamais quand la ruse échouera et qu’une réelle autorité viendra remettre les choses en ordre de la manière la plus explosive possible. 

Mise à jour

J’espère que la réponse te satisfait, Ralph ! Comme vous l’avez souligné dans Mort sur le Reik, il manque quelques lignes qui suggéreraient que Kastor était redevable à Nuln ou à Middenheim, et que la direction centrale se trouve à Altdorf ! Ces éléments ont été corrigés avant impression, mais comme ils laissaient entrevoir un aspect intéressant de la structure du pouvoir de la Main Pourpre en jeu, j’ai pensé que cela valait la peine d’en dire un peu plus.

Merci à Ralph et à la communauté WFJDR dans son ensemble pour leur contribution, bien que nous ne puissions pas répondre à toutes les questions, WFJDR a bénéficié d’un fort engagement de sa communauté depuis des décennies, et a toujours été beaucoup plus riche grâce à cela.

Pádraig Murphy, Producteur de WFJDR.

4 réflexions sur “32 – WFJDR : EDO – Alerte ” SPOILERS “”

  1. Attention spoilers

    Bonjour je profite de cette explication sur kastor pour demander une petite précision dans l’ennemi intérieur. Il est dit que les personnages partent de Delbren et je n’ai trouvé cette ville nul part. Est-ce qu’il s’agit de Delberz avec une faute de frappe ou s’agit il bien de Delbren et dans ce cas où cette ville se situe t-elle ?
    Merci d’avance pour votre réponse 😁

    1. En fait c’est bon j’ai trouvé ma réponse 😁 j’avais pas encore lu le compagnon de l’ennemi intérieur et en comparant les PJ pré tirés Kristen est de Delberz dans la V1 comme Wanda alors que la V4 place Wanda à Delberz mais Kristen à Delbren donc c’est bien une erreur de frappe. 😉😁

      1. De mémoire, Delbren est une correction apportée à la suite des publications de la V1. Dans “Repose sans paix”, Delbertz – où se passe une (ou deux) histoire – est située trop proche d’Altdorf sur la carte incluse dans le recueil, alors que normalement la ville n’est pas très loin de Middenheim.
        Pour corriger ce problème, la ville de Delbren a été crée. Les deux existent donc, sauf si la V4 a éliminé Delbren, mais comme les petites localités n’apparaissent pas forcément sur les cartes…

  2. Franchement, tout est expliqué très clairement dans l’introduction de l’Ennemi dans l’Ombre, page 5. Il n’y a pas d’adresse dans la lettre (fausse) des notaires en annexe document 3. Il n’y a donc aucune incohérence. Par ailleurs, un MJ peut même inventer une autre planque pour KL, s’il veut changer la provenance de la diligence qui va se faire attaquer.
    Je ne vois pas en quoi ajouter ces explications apportent un plus, à part créer de la confusion supplémentaire et créer un buzz sur un spoiler qui va forcément être lu par des joueurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.